08/08/2007

Grutli: retour aux sources du mythe

Vous l'avez oublié, mais c'est sur ce blog, en mai dernier, qu'a commencé la bataille du Grutli pour soutenir les discours des présidentes sur la prairie mythique et que j'avais proposé une résolution de soutien au Grand Conseil gegenois, qui l'a acceptée à une très large majorité.

Entretemps, les choses se sont très vite emballées et la polémique est devenue nationale. Mais Genève est toujours restée à la pointe du combat et, une semaine après le 1er Août, toutes celles et tous ceux qui ont fait le déplacement à Uri - une cinquantaine de personnalités, dont une vingtaine de député/es de tous les partis à l'exception de l'UDC, peuvent légitimement être fiers et satisfaits.

 D'abord à cause du temps et de la balade à pied, magnifiques, et à cause du fort contenu symbolique de la manifestation, que le pétard de l'extrême-droit explosé en fin de journée n'a pas pu altérer. Dans son discours, Micheline Calmy-Rey a mis les points sur les "i" sans emphase inutile et Christine Egerszegi a souligné le rôle identitaire de l'événement avec son chapeau de paille!

L’esprit même du mythe, qui est d’unir et non de séparer, a donc été pleinement restauré: la glorieuse prairie a à nouveau été ouverte à tout le monde, femmes et hommes, jeunes et vieux, suisses et étrangers, simples citoyens et élus, gens de gauche et gens de droite. C'est peu pour les esprits chagrins mais c'est beaucoup pour celles et ceux qui pensent qu'une nation n'est pas qu'une addition d'intérêts.


 

10:45 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.