13/09/2007

Assez de complots, vive Zineddine!

Depuis quelques semaines, la Suisse ne parle plus que de moutons et de complots, comme s'il n'y avait pas d'autres sujets de préoccupation que les caprices de M. CB. Il est temps de passer à autre chose, d'entrer dans les débats de fond, de discuter programmes et d'avancer les idées qui vont faire avancer la Suisse.

Mais avant d'entamer le marathon électoral, il n'est pas interdit de s'accorder une petite pause. C'est pourquoi je ne résiste pas au plaisir de montrer une photo venue enrichir l'égothèque du candidat que je suis et qui répond du même coup au pari fait avec un ami: une rencontre avec le grand Zineddine Zidane en personne!

Tout ce qu'on peut dire, c'est qu'on n'en resort pas déçu. L'homme est fidèle à son mythe. Simple, direct, pas compliqué, avec ses yeux bleus qui vous transpercent, il n'esquive pas les questions, malgré les regards inquiets de ses gardes-chiourmes, et même s'il se refuse à donner les réponses qu'on aurait souhaitées. Il ne se fâche même pas quand on évoque le fameux coup de boule.

Oui, il restera à Madrid, oì il vit depuis six ans, et se consacre désormais entièrement à sa famille, à ses enfants et aux buts qu'il s'est fixés, comme le soutien aux enfants atteints de leucodystrophie à travers l'association ELA. Une petite déception quand même: non, il n'entend pas revenir régulièrement sur les stades, même en professionnel.

Bref, Zidane n'est pas seulement un grand sportif, c'est aussi un grand monsieur. A un moment où le sport est ébranlé par nombre d'affaires, du dopage aux paris truqués, ça fait vraiment plaisir.

Bon vent donc, Zineddine!

09:31 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.