29/01/2008

Emouvante cérémonie pour les Justes

Très émouvante cérémonie hier soir au Collège André Chavanne en hommage aux 70 Justes de Suisse. Organisée par la Cicad avec le soutien d'associations caritatives juives, avec de bons discours de Pascal Couchepin, Charles Beer et d'une dizaine d'autres intervenants dont Philippe Grumbach, le président de la Cicad, et François, Wisard, l'auteur du livre sur les Justes suisses, la soirée a aussi permis d'entendre le témoignage d'August Bohny, gardien de la maison d'enfants de la Croix-Rouge suisse de Chambon-sur-Lignon, et de l'une de ses protégées sauvée de la déportation, Mme Lippmann, venue exprès de New York.

Après la pénible affaire des fonds en déshérence et les années de lutte qu'il avait fallu consacrer durant les années 1990 à la réhabilitation des Suisses qui avaient permis de sauver des Juifs pendant la Guerre, à commencer par Paul Gruninger, cet hommage n'était que justice. Ce fut une occasion de rappeler la devise de la médaille de Yad Vashem "Qui sauve une vie sauve l'univers entier" et, pour la Suisse officielle, sa dette à l'égard de celles et ceux qui ont sauvé l'honneur du pays durant les années sombres, sans pathos ni culpabilisation.

Enfin, pour celles et ceux qui s'intéressent à ce travail de mémoire d'une façon très contemporaine, je ne peux que vivement recommander la lecture des "Disparus", le livre-enquête extraordinaire réalisé par Daniel Mendelsohn (Flammarion) pour retrouver la trace et la mémoire de son oncle et de ses cousines disparus en Galicie en 1943.

 

 

09:09 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.