30/06/2010

Les métiers du bâtiment en grande forme

Discours prononcé à l'occasion de la pose de première pierre du centre de formation dela Fondation Avenir Bâtiment à Pont-Rouge le 24 juin 2010

 

Il y a exactement 7 mois, nous inaugurions la dernière Cité des Métiers dans la laquelle votre fédération exposait aux futurs apprentis les innombrables facettes des métiers du bâtiment. Vous aviez alors montré le rôle important que vous jouiez non seulement comme créateurs d’emplois dans notre canton mais aussi comme formateur des jeunes.

 

Aujourd’hui, vous allez encore plus loin, en construisant le premier bâtiment entièrement dévolue à la formation professionnelle et à la formation continue de l’ensemble des métiers de la construction. A côté de la formation technique, vous avez souhaité aussi mettre l’accent sur la formation en matière d’hygiène et de sécurité. L’accident tragique du Pont de l’Ile nous rappelle en effet, à nous autres qui vivons douillettement à l’abri de nos bureaux, que vous exercez des métiers dangereux. A côté de votre centre de formation, vous allez aussi accueillir des studios et divers services pour les jeunes en formation, telle que la Fondation officielle de la jeunesse. C’est un geste d’ouverture à souligner, tellement il devient difficile pour les jeunes de s’insérer dans la vie professionnelle.

 

C’est donc un engagement impressionnant, emblématique, que vous prenez et dont vous pouvez être fiers. A une époque où notre canton a tant besoin de construire mais où les résistances et les blocages refusent encore de céder, ce que vous faites aujourd’hui est un puisant acte de foi dans l’avenir, dans l’avenir de vos métiers et dans l’avenir de notre canton.

 

Lire la suite

29/06/2010

La Libye fait fort aux Droits de l’Homme

Obama et l’Amérique l’ont échappé belle ! La dernière session du Conseil des droits de l’homme vient de s’achever et a donné l’occasion à Amnesty international de publier un rapport aussi justifié que dévastateur sur les droits de l’homme en Libye. Mais ce fait n’empêche pas la Libye d’être un acteur majeur du Conseil. Il y a quelques années, ce pays avait réussi à faire élire une présidente libyenne à la tête de l’assemblée. Et il y a dix jours, une coalition de pays a proposé que la Libye devienne l’un des trois pays examinateurs de la situation des droits humains… aux Etats-Unis ! L’une des plus grandes démocraties du monde jugée par une dictature ! On imagine le scandale à Washington. Finalement le droit de veto a permis de conjurer la menace. Une leçon que les Genevois soucieux de conserver la Genève internationale devraient méditer : la Libye, ce n’est pas seulement Khadafi et ses foucades, c’est aussi 35 pays africains et 50 pays islamiques…

Lire la suite

21/06/2010

Genève au service de la paix et de la diversité

Tout à l’heure, tout près d’ici, nous avons tenu les Premières assises transfrontalières franco-valdo-genevoises en présence des élus de France et des cantons de Vaud et de Genève. Elles avaient pour but d’esquisser une nouvelle gouvernance pour la région, dont la Genève internationale est l’un des plus beaux fleurons. C’est pourquoi, ce soir, je suis particulièrement heureux d’accueillir les nombreuses personnalités de la Genève internationale que j’ai le plaisir de côtoyer depuis 12 ans, ainsi que tous les amis vaudois et français qui ont accepté de se joindre à nous.

 

La rencontre amicale de ce soir prend donc un relief singulier, d’une part parce qu’elle s’inscrit dans le cadre élargi de la collaboration franco-valdo-genevoise, et d’autre part parce qu’elle inaugure un événement qui n’arrive qu’une fois tous les dix ans, à savoir la journée portes ouvertes des Nations Unies. Pendant deux jours en effet, et pour la première fois depuis l’année 2000, Genevois, Vaudois et voisins français pourront, durant tout le week-end, découvrir quelques-unes des multiples facettes de la Genève internationale.

 

Lire la suite

15/06/2010

Pour une nouvelle gouvernance de la région

J’ai le plaisir d’ouvrir les Premières assises transfrontalières franco-valdo-genevoises et, au nom du Grand Conseil de la République et canton de Genève, vous souhaite la bienvenue.

Avant toute chose, j’aimerais remercier les deux coprésidents de ces assises, M. Etienne Blanc, député, maire de Divonne et président du Syndicat mixte de l’ARC qui rassemble les élus français des territoires limitrophes de Genève, et M. Laurent Chappuis, président du Grand Conseil du canton de Vaud, sans le soutien desquels cette assemblée n’aurait pu avoir lieu.

Le 7 décembre dernier, peu après le vote favorable des Genevois pour le CEVA et à l’occasion de la prestation de serment du Conseil d’Etat, nous avions en effet souhaité élaborer un nouveau projet de gouvernance pour la région franco-valdo-genevoise en construction. Cette région, on le sait, c’est 800 000 habitants et une centaine de communes de part et d’autre des frontières genevoises, et c’est deux cantons, deux départements et deux pays.

Lire la suite

01/06/2010

Tous à l’ONU les 5 et 6 juin

On ne le répétera jamais assez, la Genève internationale c’est 200 ambassadeurs, 30 organisations internationales, 300 ONG, 35 000 emplois et 5 milliards de francs de contribution annuelle au produit cantonal brut. C’est donc du solide, du crédible, du tangible.

Mais la Genève internationale, c’est bien plus que cela : c’est le creuset dans lequel s’élaborent les règles de la gouvernance sociale, commerciale, sanitaire, humanitaire, climatique, technique et militaire de la planète. C’est le cœur de la diplomatie multilatérale ou, si l’on veut adopter le jargon des politologues anglo-saxons, l’un des deux ou trois centres mondiaux du « soft power ». Pour Genève, cette vocation est encore plus déterminante car c’est elle qui lui assure sa réputation internationale et fait que la plupart des sept milliards d’êtres humains savent à peu près où la situer sur la carte du monde.

C’est pour découvrir quelques-unes des facettes multiples mais pas toujours connues de la Genève internationale que l’Office des Nations Unies à Genève, l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), le bureau régional du Programme des Nations Unies pour l’Environnement et le Bureau international pour la Paix (BIP) ont organisé, avec l’aide de la Confédération, du canton et d’organisations locales comme la Fondation pour Genève, l’association Agir et Mandat international, un week-end portes ouvertes, le premier depuis l’année 2000.

Lire la suite