31/01/2011

Grosse rentrée internationale

→Grosse semaine pour la Genève internationale. Le secrétaire général des Nations Unies sera à Genève pendant deux jours, avec un riche menu. L’accent sera notamment mis sur le sport, avec une visite à Jacques Rogge, le patron du CIO, destinée à faire le point sur les partenariats en matière d’éducation au sport et à la paix. Le successeur d’Adolf Ogi au poste de conseiller spécial de l’ONU pour le sport, l’Allemand Wilfried Lemke, sera de la partie. Et le lendemain à Genève, Iker Casillas, le gardien du Real Madrid et meilleur gardien de but au monde, se verra officiellement nommé ambassadeur de bonne volonté pour le développement.

 

****

 

→Au programme de Ban ki-Moon figurent également une adresse à la Conférence du désarmement, vivement invitée à dépasser ses blocages, un discours au Conseil des droits de l’Homme, qui se réunira expressément pour l’écouter, le lancement d’un nouvel appel de fonds pour l’Office pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et une rencontre avec les deux leaders chypriotes, le Grec Demetris Christofias et le Turc Dervis Eroglu.

 

Lire la suite

24/01/2011

Vers un nouveau Mai 68 ?

Les récents événements de Tunisie et du Maghreb sont passionnants à plus d’un titre. Parmi les commentaires suscités par les émeutes des jeunes maghrébins, la remarque du fondateur du World Economic Forum porte à réflexion. Parlant des manifestations de colère des étudiants britanniques suivant la décision du gouvernement d’augmenter les taxes universitaires, Klaus Schwab y voyait le possible signe d’une nouvelle révolte générale des jeunes, comme en mai 68.

Il existe en effet de sérieuses raisons de penser que le malaise croissant des jeunes pourrait déboucher sur une explosion générale. Pour une cause simple: avec le prolongement de lâge de la retraite et donc de l’emploi des seniors, avec le sentiment croissant que les bons postes, les rémunérations confortables et les pensions généreuses sont confisqués par les générations plus anciennes, et avec « l’académisation » croissante des formations exigées pour les jeunes en recherche d’emploi, qui exclut une partie d’entre eux du monde professionnel, la frustration de la jeunesse ne peut qu’augmenter. Je ne pense pas, en revanche, que cette situation puisse exploser en premier lieu dans les pays riches, Japon, Europe et Etats-Unis, pour des motifs à la fois démographiques (absence de baby boom) et sociaux (le soutien familial et l’accès à l’emploi rendent le système acceptable pour le moment).

Lire la suite

09:24 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2011

La Suisse, ce drôle de pays

Comment franchir le Röstigraben sans tomber dedans ? Comment aimer Zurich quand on vient de la Chaux-de-Fonds ? Comment épouser une Bernoise quand on est né à Lausanne ? Faut-il boire le café fertig avec du kirsch ou de la damassine ? Quelle est la différence entre la youtse et le yodel ? Le Conseil fédéral est-il vraiment formé de Sept Sages ? Le secret bancaire est-il encore secret ? Voilà les importantes questions auxquelles il convient de répondre en ce début d'année 2011.

Pour bien commencer l'année, vous trouverez donc ci-dessous quelques bonnes feuilles d'un petit opus commis avec la complicité de Christophe Büchi, le correspondant de la NZZ en Suisse romande (Dictionnaire impertinent de la Suisse, Editions Slatkine). Elles donnent un petit aperçu des 500 mots et idées reçues qui font de la Suisse ce pays qu'on adore malgré tous ses - petits ! - défauts. L'ensemble donne une vision décomplexée, décrispée de la Suisse, qui fera sourire les uns et rire jaune les autres...

Allemand (langue)

Selon la Constitution fédérale, une des quatre langues nationales suisses. Dommage que les Romands ne la parlent pas. La plupart des Suisses allemands, non plus d'ailleurs. (Voir Dialectes, Hochdeutsch et Schwyzertütsch).




 

Lire la suite

09:33 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

La Suisse, ce drôle de pays

Comment franchir le Röstigraben sans tomber dedans ? Comment aimer Zurich quand on vient de la Chaux-de-Fonds ? Comment épouser une Bernoise quand on est né à Lausanne ? Faut-il boire le café fertig avec du kirsch ou de la damassine ? Quelle est la différence entre la youtse et le yodel ? Le Conseil fédéral est-il vraiment formé de Sept Sages ? Le secret bancaire est-il encore secret ? Voilà les importantes questions auxquelles il convient de répondre en ce début d’année 2011.

Pour bien commencer l'année, vous trouverez donc ci-dessous quelques bonnes feuilles d’un petit opus commis avec la complicité de Christophe Büchi, le correspondant de la NZZ en Suisse romande (Dictionnaire impertinent de la Suisse, Editions Slatkine). Elles donnent un petit aperçu des 500 mots et idées reçues qui font de la Suisse ce pays qu’on adore malgré tous ses - petits ! - défauts. L’ensemble donne une vision décomplexée, décrispée de la Suisse, qui fera sourire les uns et rire jaune les autres…

 

Allemand (langue)

Selon la Constitution fédérale, une des quatre langues nationales suisses. Dommage que les Romands ne la parlent pas. La plupart des Suisses allemands, non plus d’ailleurs. (Voir Dialectes, Hochdeutsch et Schwyzertütsch).

 

Lire la suite

09:27 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)