22/02/2011

La rue arabe à Genève




→Après un mois de février très calme, l’activité internationale devrait atteindre son pic de l’année avec la réunion du « Segment de haut niveau » du Conseil des droits de l’homme à la fin du mois. On y attend du beau monde : le ministre russe des affaires étrangères, M. Lavrov, la Française Alliot-Marie, l’Européenne Catherine Ashton et peut-être même Hillary Clinton. Et plusieurs ministres des pays arabes et du Moyen-Orient sont attendus : Yémen, Maroc, Jordanie, Iran… devraient être présents. Le bruit de la rue arabe se fera peut-être entendre derrière les doux clapotis du lac Léman.

****

→Genève a reçu son premier ambassadeur ivoirien «nouvelle vague». Jeudi Sergei Ordzhonikidze, le directeur général de l'Office des Nations Unies (dont le successeur n’est toujours pas connu et qui restera probablement à Genève jusqu’à Pâques), a accordé ses lettres de créances au nouveau représentant de la Côte d’Ivoire nommé par le président Alassane Ouattara, M. Kouadio Adjoumani. Le président ivoirien élu ne peut toujours pas sortir de son hôtel d’Abidjan mais il marque des points sur la scène internationale. M. Adjoumani a notamment été ambassadeur aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. A Genève il avait déjà occupé un poste de conseiller à la fin des années 1980 et de secrétaire de la chambre de commerce ivoiro-suisse.

****





Les commentaires sont fermés.