25/02/2017

Lettre à mes détracteurs et autres russophobes obsessionnels


Jeudi dernier, le Grand Conseil genevois m'a donc autorisé à recevoir l'Ordre de l'Amitié conféré par le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. Merci encore à toutes celles et tous ceux qui m'ont soutenu. Mais cela n'a pas été sans mal, puisqu'une minorité de donneurs de leçons bienpensants et s'attribuant tous les droits propres au prétendu camp du bien a cru bon devoir se lancer dans des diatribes assez odieuses. Pour que chacun puisse se faire sa propre opinion, voici donc ce qui a justifié l'obtention de cet honneur.

Tout d'abord, voici le communiqué du consulat général de Russie à Genève: "Le Président de la Fédération de Russie par son décret du 4 août 2016 a décoré Monsieur Guy Mettan par l’ordre de l’Amitié, signe de distinction d’Etat de la Fédération de Russie.
En tant que Président de la Chambre de commerce Suisse-Russie & CEI depuis sa création en 2005, il a contribué au développement des relations économiques entre la Russie et la Suisse, aidé à établir les contacts entre des hommes d’affaires des deux pays, facilité la communication entre les deux parties.
Comme journaliste, il a toujours su rester objectif en présentant une image actuelle et vraie de la Russie, en combattant la russophobie et en réfutant les préjugés et les idées reçues. En tant que directeur exécutif du Club suisse de la presse, il a donné la possibilité de s’exprimer au sujet de la Russie aux différentes opinions (y compris des voix critiques comme p.ex. celles de Mme Zhanna Nemtsova ou M. Garry Kasparov). En 2015, il a publié le livre « Russie-Occident, une guerre de mille ans : La russophobie de Charlemagne à la crise ukrainienne ». La décoration de Monsieur Guy Mettan est un signe d’honneur et de reconnaissance."


De mon côté, je tiens à préciser ce qui suit: L’Ordre de l’Amitié est une distinction honorifique, qui n’est liée à aucune prestation financière ou avantage pécuniaire. Elle est accordée avec parcimonie et seules deux personnalités ayant vécu à Genève l’ont reçue à ma connaissance: l’ancienne présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey et l’ancien directeur du Grand Théâtre Hugues Gall.



- Cette distinction n’a strictement rien à voir avec mes activités politiques de député au Grand Conseil. A aucun moment dans ma vie de député au Grand Conseil depuis 15 ans, je n’ai entrepris d’action politique en faveur de la Russie, ni même exercé la moindre activité de lobbyisme comme chacun aura pu le constater.

- Cet honneur provient des activités professionnelles et bénévoles que j’ai déployées depuis une vingtaine d’années en faveur des échanges culturels et économiques entre la Suisse et la Russie. C’est ainsi que dans les années 1990, en qualité de directeur-rédacteur en chef de la Tribune de Genève, j’ai publié plusieurs séries d’articles consacrés aux Russes qui ont fait Genève et aux Genevois qui ont fait la Russie. J’ai aussi pu établir que les murailles du Kremlin avaient été construites en 1480 par un Suisse, Pietro Solari, et non par un Italien. De même j’ai contribué à la commémoration de François Lefort, citoyen genevois frère du syndic de l'époque, premier amiral de la flotte russe à la fin du XVIIe siècle et qui a sauvé Genève de la famine en 1693 en lui envoyant une cargaison de blé. Une statue en son honneur a été inaugurée en 2008 sur la Place Sturm. En 2006, à la demande de l’ambassadeur de Suisse en Russie et du Conseil d’Etat, j’ai également organisé une semaine économique et culturelle genevoise à Moscou, laquelle a obtenu un grand succès avec une délégation de plus de 40 personnes conduites par les présidents du Conseil d’Etat, du Grand Conseil et le Maire de la Ville. En 2009, j’ai également participé à une manifestation similaire organisée par le canton de Vaud. De nombreux autres échanges, tant économiques que culturels, ont également eu lieu ces dernières années, qui ont notamment contribué à l'implantation ou à l'épanouissement d'entreprises russes génératrices de centaines d'emplois à Genève.

- Dans le cadre de mes activités dans la Genève internationale, j’ai également soutenu, parallèlement aux efforts de feu l’ambassadeur Luzius Wasescha, l’accession de la Russie à l’OMC, afin de renforcer cette organisation importante pour Genève. De même, connaissant l’importance que la Russie accorde au dialogue multilatéral dont la Genève est le centre mondial, j’ai toujours œuvré en faveur d’une bonne entente entre autorités suisses et russes. A un moment où les Nations Unies sont plus que jamais sous pression et où Genève accueille à nouveau les négociations de paix sur la Syrie, il est essentiel de pouvoir compter sur le soutien russe à la Genève internationale.

- En 2015, j’ai également publié à Genève et Paris un livre intitulé « Russie-Occident : une guerre de mille ans » qui analyse les incompréhensions et les préjugés qui entachent les relations entre l’Europe et la Russie. Ce livre, paru en russe en italien en 2016 a reçu un accueil favorable dans tous ces pays et a paru et paraitra prochainement aux Etats-Unis, en Serbie, en Suède et en Chine.

- Je n’ai pas non plus sollicité cette distinction. L’initiative est venue du ministère russe des affaires étrangères. Elle m'est remise à titre personnel mais aussi au nom de ma famille et des dizaines de personnes qui m'ont secondé dans le rapprochement entre nos deux pays.

En conclusion, j'aimerai mentionner un aspect plus personnel et rappeler que l'origine de toutes ces activités remonte à l'adoption de ma fille Oxana, dans un orphelinat de la région de Vladimir, en Russie, en décembre 1994. L'arrivée d'Oxana dans notre famille nous a valu, grâce à une disposition de la loi russe sur la citoyenneté abrogée depuis, de recevoir la nationalité russe par décret du président Yeltsine, comme je l'avais mentionné lors du discours d'investiture à la présidence du Grand Conseil en novembre 2009. Cette particularité familiale, unique et non reproductible, devrait rassurer ceux qui craignent de créer un précédent ou de déroger à la neutralité. Elle explique aussi pourquoi cet honneur, dans mon cas, correspond aussi à un pan essentiel de mon histoire familiale.



Commentaires

Je chercher une petit datcha avec vu imprenable sur la moskawa, vous pouvez en toucher 2 mots à vot'pote t putin??

Écrit par : Dominique Degoumois | 25/02/2017

Bravo, Guy!

Mais devoir en arriver à justifier une décoration aussi prestigieuse et belle dans ce qu’elle implique d’amitié entre les peuples, c’est dire la qualité de l’accueil qui entoure cet honneur rendu!

Toutes celles et ceux -et il y en a- qui ont su relever la valeur de cette distinction ont pu voir, en même temps, se lever et souffler sur elle le vent de la plus mauvaise foi qui soit.

Et c’est là un euphémisme tant les propos tenus par les uns ou les autres des députés qui ont cru bon de s’exprimer pour énoncer autant d’amabilités sur la Russie, n’ont distillé avant tout que leur venin.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 25/02/2017

Félicitations M. Guy Mettan.
Ne changez en rien votre ligne.
Bien à Vous.
Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 25/02/2017

@Dominique Dégoût Moi,
Vous portez bien votre pseudo ou vrai nom. Moi je zappe vos écrits sinon et mieux, je les passe à la verticale.
Sans autre.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 25/02/2017

Monsieur Guy Mettan,
Recevez tous mes compliments. Vous méritez largement cette distinction.

Comment se fait-il que Genève n'ait pas pensé, avant, à honorer publiquement votre travail pour ce rapprochement entre le canton, la Suisse, Genève avec la Fédération de Russie?
Les milieux économiques et culturels ont oublié de vous adresser un geste de reconnaissance, ils sont pourtant les premiers à bénéficier des résultats et des effets de vos talents et de vos courageuses initiatives.

Le Canton devrait en compter davantage d'acteurs de valeurs nobles pour son rayonnement. Êtes-vous sans doute en train d'ouvrir la voix à ceux-là qui devront venir prendre la relève dans le futur.

Je suis sûre, votre œuvre nous restera inoubliable comme les chansons de cet immense artiste Jean Ferrat alias Jean Tenenbaum.

Merci infiniment et sincèrement au nom de mon canton qui est lui, aussi, récipiendaire de cette distinction que vous portez puisque vous êtes un de ses enfants.

Écrit par : Beatrix | 26/02/2017

Bravo pour cet excellent article et que les trolls Scientologues trouvent un autre terrain de jeu pour déverser leur propos qui n'ont que pour seul but ,inciter les gens à se dresser les uns contre les autres quitte à destabiliser la classe politique
D'ailleurs les réseaux sociaux sont un royaume de rêve pour tout ce qui a trait aux sectes
Très bonne journée Monsieur Mettan

Écrit par : lovejoie | 26/02/2017

Monsieur Mettan, vous parlez beaucoup de vous-meme mais peu de ceux qui vous ont décoré. De toute facon ne vous faites pas de souci, en ce bas monde les valeurs boursieres finissent toujours par prendre le dessus sur les valeurs démocratiques et si aujourd`hui vous etes hué, demain vous serez sans doute félicité. Ecce Homo.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

J essaie de comprendre pourquoi cette haine contre tout ce qui vient de la Russie sauf pour nommer ce grand Pays comme LE redoutable ennemi extérieur.

Focaliser la haine contre la Grande Russie fait oublier aux partis politiques occidentaux et aux peuples de s occuper de leurs problèmes internes majeurs laissés pour compte et au nom de la priorité de s occuper de cet Ennemi extérieur genre le "Mal Absolu", la Russie. D autre part, la guerre contre un tel ennemi extérieur cacherait l échec flagrant de la politique néo-libérale occidentale et de même la chute vertigineuse actuelle de la Presse/Médias avec qui le peuple a divorcé. La Presse/Médias est devenue plus une Propagande avec un status de chiens de poche de ses patrons, grandes multi-nationales, vendeurs d armes et opérateurs de téléphonie...

La Russie, un redoutable ennemi extérieur ou le "Mal Absolu"? Qui, sauf la Russie, a combattu sérieusement le Terrorisme international qui a attaqué la Syrie et l Irak? La Russie a fait en une seule semaine dès septembre 2015 à ce jour plus que ce qu a fait en une année et demie la Coalition internationale "contre(?)" Daech et chapeautée par les USA et participation de 5% de la France? Cherchez l erreur! Qui a soutenu Al Qayda et Al Nosra (qui fait du bon boulot selon M. Fabius)en Syrie et en Irak sauf les USA et la France à ce jour? Ce n est nullement la Russie, "le Mal Absolu"!!

Écrit par : Charles 05 | 26/02/2017

Nous sommes certainement nombreux à être avec vous. La majorité silencieuse devrait cesser parfois de l'être et faire taire les chiens qui aboient...

Écrit par : Géo | 26/02/2017

Puisque la règle veut que l'attribution d'une décoration à un député de notre République soit soumise à une autorisation du Grand Conseil, il faut accepter, a priori, que la décision soit positive ou négative !

Je ne vois pas pourquoi ceux qui ont voté "non" devraient être voués aux gémonies simplement parce qu'ils exercent un droit que leur reconnaît le GC.

Cela dit, on peut ensuite discuter sur la forme des commentaires de certains députés et certains blogueurs.

En outre le fait de ne pas vouloir qu'un député puisse arborer une décoration étrangère - russe ou autre - fait-il automatiquement de ceux qui seraient de cet avis des gens peu fréquentables.

Ce qui pourrait être choquant, c'est de voir le GC accorder ses autorisations en fonction de la direction du vent...Il serait donc préférable que la règle soit abrogée et remplacée : soit un député est autorisé à porter une décoration, soit il ne l'est pas, quel que soit le parti auquel il appartienne et quelle que soit la décoration attribuée par un état tiers.

Enfin, et comme Mme Richard-Favre, je pense qu'il n'était pas nécessaire de justifier quoi que ce soit. Après tout, l'Ordre de l'amitié est une affaire personnelle entre la Russie et vous et que l'on ne peut guère faire autrement que d'accepter des avis divergents.

La seule question que je me pose est la suivante : qu'auriez-vous dû faire en cas de refus du GC ? démissionner ou refuser la décoration ?

Avec ma proposition ci-dessus, vous n'auriez pas été confronté à un choix cornélien.

Écrit par : Michel Sommer | 26/02/2017

Bonjour M. Mettan,
Je n'ai pas toujours partagé vos positions sur divers sujets depuis des décennies.
Par contre, sur la Russie et la diabolisation instrumentalisée au profit de... je suis d'accord.
D'ailleurs, si vous le permettez je souhaiterais partager cette petite vidéo humoristique qui replace un peu l'Eglise au centre du village.

https://www.youtube.com/watch?v=hH3cslQNGqM

Continuez à être indépendant sur la Russie.

Écrit par : La censure règne désormais | 26/02/2017

Rôle de la Russie en cours de Seconde guerre mondiale.
Puisse, par prise et élévation de conscience globale dès l'école grandir entre les peuples. Félicitations et vœux à vous, Guy Mettan.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/02/2017

Heureusement, mon cher Guy, la bêtise ne gagne pas toujours! Bravo pour cette distinction!

Écrit par : jmo | 26/02/2017

@ Lecteurs, merci d'avoir corrigé de vous-même cette faute que j'avais faite, dans mon commentaire, commise par pure inattention.
Je disais: ..."Êtes-vous sans doute en train d'ouvrir la voix à ceux-là qui devront venir prendre la relève dans le futur."
vous aviez lu la voie, (la route) et non la voix vocale.

Écrit par : Beatrix | 27/02/2017

Trouvé ce joli texte pertinent sur un autre blog du TDG, blog qui n est pas n importe lequel!
--------------
(...)La distinction de Guy Mettan signe un vœu d'amitié et de paix et dans son extension, un message de paix entre tous les peuples.

Micheline Calmy-Rey et Hugue Gall qui l'avaient reçue, sont ils devenues laquais de la Russie pour autant?(...)

Écrit par : Beatrix | 27/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/27/lettre-intitule-et-autre-sequence-parlementaire.html
--------------

A bon entendeur
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 27/02/2017

qu'auriez-vous dû faire en cas de refus du GC ? démissionner ou refuser la décoration ?

De mon point de vue, un résistant résiste. Donc ça serait démission.

D'autant plus, quand c'est une majorité du GC qui prendrait une décision aussi absurde et intolérante.

Écrit par : petard | 28/02/2017

Les commentaires sont fermés.