03/03/2017

Désarmement, échec collectif

20 ans de blocages ! La session 2017 de la Conférence du désarmement a ouvert ses travaux sur les mêmes impasses. Cette semaine une dizaine de ministres devraient venir y délivrer leur message. Dans le même néant, personne n’osant faire un geste ni déplorer ce qui est en train de tourner à l’échec collectif grave. Curieusement, les blocages ne viennent pas que des grandes puissances mais aussi des « petits » pays nucléaires qui ne veulent pas qu’on mette le nez dans leurs affaires… La semaine dernière, la présidence russe avait pris l’initiative d’une séance informelle consacrée au 110e anniversaire de la grande Conférence de la Paix de La Haye. Une étape fondatrice, qui avait fait date dans l’histoire du désarmement. Puisse l’esprit de la Haye souffler sur Genève !

***

→La grande messe annuelle des droits de l’homme va débuter cette semaine (voir ci-contre). On notera qu’elle a été précédée par une intéressante conférence régionale consacrée à une « approche des situations de conflit dans la région arabe basée », à l’initiative du Qatar et du Haut-Commissariat, représenté par Kathy Gilmore. 200 représentants de gouvernements, d’ONG et de diverses organisations arabes ont débattu des causes des guerres régionales, de la prévention des conflits et du rôle des organisations de promotion des droits de l’Homme dans la société. Dans une région peu démocratique et ensanglantée par les guerres d’Irak, de Libye, de Syrie et du Yémen, et dans laquelle tous les Etats ont beaucoup à se reprocher, cela n’était pas anodin.

***




→Et les droits de la Femme ? La Journée mondiale de la femme, le 8 mars, sera l’occasion d’une cascade d’événements. Sous le thème du sport comme moyen d’améliorer l’égalité entre les sexes. Au-delà des débats et de la présence de Marta, la grande joueuse de foot brésilienne, des entraineurs de l’Inter Milan vont former des jeunes des clubs sportifs genevois aux sensations du foot de haut niveau. En soirée, grand rassemblement public aux Halles de l’Ile. En même temps, au Grutli, on pourra assister à la première du film « La lumière de l’espoir » consacré à l’infirmière zurichoise Elisabeth Eidenbenz, animatrice d’une maternité qui a permis de donner naissance à 561 enfants de réfugiées espagnoles et juives entre 1940 et 1944 près de Perpignan.


***

→Cette semaine enfin, on célèbrera le 15e anniversaire de la votation du 3 mars 2002 sur l’adhésion de la Suisse à l’ONU. Il est prévu que l’Orchestre des Nations Unies, fort de 70 bénévoles et dirigé par Antoine Marguier, se produise dans cinq villes suisses, à commencer par celle de Berne le 5 mars prochain. L’idée est de remercier les Suisses pour leur hospitalité en leur « offrant un moment musical inoubliable ». La clôture interviendra le 10 septembre à Genève, jour officiel de l’entrée de la Suisse. Une journée portes ouvertes du Palais des Nations est aussi prévue début octobre. On compte sur la douce musique de Mozart, Bruch, R.V. Williams et Aloÿs Fornerod pour convaincre les derniers sceptiques…

Les commentaires sont fermés.