La politique de la peur, ça suffit !

Imprimer



Vous connaissez peut-être ce conte soufi sur la peste et la mort : La Peste était en route pour Bagdad quand elle rencontra Nasruddin. Où vas-tu ? demanda Nasruddin. La Peste répondit : Je vais à Bagdad pour tuer dix mille personnes. Plus tard, la Peste croisa à nouveau Nasruddin. Très en colère, ce dernier lui dit : Tu m’as menti. Tu as dit que tu tuerais dix mille personnes et tu en as tué cent mille. Et la Peste répondit : Je n’ai pas menti, j’en ai tué dix mille. Les autres sont mortes de peur. »
C’est exactement ce qui pourrait arriver avec le coronavirus. Incrédules et cyniques quand les Chinois étaient frappés, impréparés, imprévoyants, manquant de tout y compris d’une stratégie de riposte appropriée quand il a débarqué chez nous, nous avons réagi dans le plus grand désordre et en mode panique. Injonctions contradictoires (masques ou pas masques), polémiques stériles (chloroquine ou pas, la Chine a-t-elle menti ou pas), négationnisme contre déclarations de guerre à outrance, confinement policier surveillé par hélicoptères et drones contre confinement léger à la suédoise, grounding complet de l’économie contre fermeture sélective de commerces n’ont cessé de brouiller les messages et d’amplifier l’angoisse générale, en laissant le champ libre aux délateurs, aux obsédés du confinement absolu et aux médias ravis de retrouver de l’audience en soufflant sur la braise.
Tout cela en perdant de vue la réalité : oui, ce virus est pernicieux et peut tuer nombre de personnes à risques (et il faut donc le combattre avec tous les moyens disponibles), non, il ne menace pas notre survie à terme. L’Asie, Chine, Corée, Japon, Singapour et Taiwan en tête, nous montre qu’on peut le juguler et même en sortir. Et les statistiques nous prouvent qu’il laisse en vie 99,9 % de la population puisque même dans les cas les plus graves comme en Espagne et en Italie du Nord, la mortalité n’excède - heureusement ! - pas 350 personnes sur un million. Il n’y a donc aucune raison de paniquer ni de donner à la mort ce surcroit de victimes qu’elle ne réclame pas.

Dans ce sens, on peut rendre hommage aux autorités suisses, qui ont conservé leur calme, pris les mesures sanitaires et économiques qui s’imposaient sans céder aux excités qui auraient voulu nous cadenasser à double tour et fermer toutes les entreprises. Grâces soient aussi rendues aux personnels médical, infirmier, du commerce de détail, de l’agriculture, de la voirie et à toutes celles et tous ceux qui rendent la vie supportable malgré le danger d’être infecté.
Mais le diable est dans les détails et la plus grande menace devant nous, à savoir le déconfinement. Pâques et ses grands brassages de population étant désormais passés, il va maintenant oser s’attaquer à la sortie de crise quitte à braquer les rentiers de la peur, soit ceux qui trouvent un avantage à la faire perdurer. Car comme dans toute crise, il y a des profiteurs, nouveaux experts autoproclamés, politiciens ravis de ne plus avoir d’opposition, géants du numérique qui prospèrent sur le télétravail et la surveillance, patrons sans scrupules qui en profitent pour dégraisser… II faut donc agir vite avant qu’ils ne s’habituent à leur pouvoir nouvellement acquis.
Et il convient de remettre rapidement l’économie en route, sinon le remède deviendra vite pire que le mal. Les dommages se chiffrent par milliards et le chômage augmente, avec tout ce que cela impliquera comme surmortalité pour les plus faibles. Nous avons su entrer dans la crise, il faut maintenant savoir en sortir. Sans précipitation ni panique, mais avec détermination.


Lien permanent 21 commentaires

Commentaires

  • Les gouvernements se sentent obligés de faire de la surenchere dans le catastrophisme car les politiciens pensent probablement que c`est ce que veulent les zélecteurs. Les cafouillages italiens en matiere de gestion de la crise sanitaire ont beaucoup fait pour déclencher la panique. En Europe seuls les Scandinaves, les Hollandais et les Allemands ont su garder leur calme. La panique va se payer cher en impots supplémentaires et emplois.

  • La croissance éternelle n'échappe pas à la dure loi de la physique, raison pour laquelle le capital doit anéantir une partie de son appareil productif de temps à autre, ce qu'il a fait par la guerre à de nombreuses reprises. Au temps de la digitalisation c'est par la disruption du système. Au mois d'octobre 2018, la banque d'investissement Morgan Stanley annonçait une crise financière pour 2018. Au mois de mars dernier le PDG de BlackRock annonce à ses actionnaires vouloir procéder à des acquisitions à bas prix. (FT)

  • @BH Pas impossible, mais il serait quand meme tres étonnant que la surréaction de maints pays d`économie libérale soit due a une conspiration de banquiers en vue de faire un potlach économique permettant par la suite de racheter des entreprises a bas prix. N`oubliez pas que le champion de rachat d`entreprises occidentales, c`est d`abord la Chine. Je n`aime guere les théories conspirationnistes mais ce dernier élément donne a réfléchir. A partir du moment ou une panique se déclenche dans les pays démocratiques, il est prévisible que certains dirigeants politiques vont suivre le mouvement et surréagir pour essayer de désamorcer la colere des foules.

  • S'il est indubitable que de grandes menaces se trouvent dans les détails (dont sécuritaires), le citoyen lambda sait que le petit bout de la lorgnette ne lui sera dispo qu'avec un dé-confinement décidé. A devoir rester confiné dans l'expectative, dans l'opacité par défaut d'information, cela contribue à distiller une très grande portion de peur quant à l'à-venir dans son ensemble - incertitude de décisions pesant sur & à faire porter par le citoyen contribuable - à chaque génération sa guerre?

    Nos mentalités alémaniques ne s'accommodent pas de ce mode de gestion de nos exécutifs faisant du citoyen le subjectif, récipiendaire et payeur, d'une politique à vue.

    En Suisse Romande, la majorité des étrangers latinos ou j'menfoutistes qui en sont les votants, le vivent plutôt bien ce confinement en RHT, et cette impréparation du dé-confinement.

    Ce n'est pas le cas de la minorité de Suisses de notre canton & quelques expates. Nous savions que les bques Fed/mondiales avaient atteint des plafonds insoutenables - taux d'intérêts/dettes (US, UE, etc), à des niveaux à peine tempérés par leurs marchés militaires (& guerres); nous connaissions le poids de la Chine vis-à-vis desdites dettes, nous savions que les marchés financiers fonctionnaient bulles sur bulles, et nous savions que nos systèmes sont tributaires de purges (crises) cycliques tous les 10 ans. Entre autres.

    Donc oui, incontournable de rallumer au plus vite la locomotive du travail, pour limiter ad minima les dégâts irrécupérables des faillites de ces multitudes d'agence (ou PME) créées sur du sable par/pour 1 individu, les conflits sociaux des habitués à subsides associatifs & autres dépendants d'intérim ou de travail sur appel, jusque là survivant par le non-déclaré - ce canton, c'est un Genève aux 30 postes de douanes officiels, sans parler des autres hors contrôle - comme bien des choses.

  • Sur youtube dans sa dernière vidéo de ce jour, le professeur Didier Raoult, donne des chiffres très rassurants avec 0'5 % de mortalité dans son traitement! Pourquoi macron qui n'a strictement rien dit d'important hier soir n'en a pas parlé???? Pour continuer à tenir les français sous sa coupe! Les % de mortalité fin 2020 ne seront pas supérieur à 2017, année catastrophique en France avec 606'000 morts, soit près de 1750 morts par jour, et pas un seul média n'en a parlé! Sans toute parce que cette surmortalité est due à la pollution!!

  • @JJ Ah non, non. Vous vous méprenez. Je ne parle pas du tout de conspiration. Le déclenchement de cette pandémie n'a bien sûr été ni programmée ni déclenche par qui que ce soit. Ce n'est pas le sujet. Ce qui est certain, en revanche est le fait que nous sommes au milieu d'une crise systémique en gestation depuis vingt ans, déclenchée opportunément par une pandémie, maîtrisable en temps normaux . Le capital n'agit pas, il attend que les choses se passent pour agir.

  • "A partir du moment ou une panique se déclenche dans les pays démocratiques, il est prévisible que certains dirigeants politiques vont suivre le mouvement et surréagir pour essayer de désamorcer la colere des foules." (Jean Jarogh)

    Jean Jarogh, intuitivement, je vous suivrais bien, mais le méga seau d'azote liquide pour la lyophilisation des actifs détenus désormais par le trésor US et son laquais Blackrock a déja été versé ...

    https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-10-31/greenspan-sees-no-recession-as-post-crisis-deleveraging-endures

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lyophilisation

  • "@JJ Ah non, non. Vous vous méprenez. Je ne parle pas du tout de conspiration. Le déclenchement de cette pandémie n'a bien sûr été ni programmée ni déclenche par qui que ce soit."


    Bruno Hubacher, contre-intuitivement, je vous suivrai bien. Mais les faits sont tenaces vous savez ...

    https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-10-31/greenspan-sees-no-recession-as-post-crisis-deleveraging-endures

    Bura na mano Holi hai

    https://www.google.com/search?q=Bura+na+mano+Holi+hai&tbm=isch

  • Michel Foucault a parlé de ça dans l'un de ses livres. Comment tenir et dresser le peuple avec la peur des virus! (Naissance de la biopolitique) cours donnés au Collège de France! Nos gouvernements sont capables de manipuler les chiffres dans tous les sens, pour minimiser par exemple l'importance des pollutions sur la mortalité, ou de donner des chiffres exagérer comme c'est le cas en ce moment, puisque pour le gouvernement français toute la mortalité est due au corona!

  • La peur et la panique voire l hystérie a atteint l Occident face à l arrivée imprévue du Corona Virus. Nous avons vu la pénurie des rouleaux papiers W.C. comme si la Suisse était ou serait au bout du rouleau!.

    Néanmoins, je ne serais pas autant dur et critique, bien au contraire, quant à la gestion de cette crise sanitaire par le pouvoir (incompétents et/ou menteurs est excessif donc insignifiant), qui n a pas fait de la politique-spectacle, par les citoyens car les helvètes sont disciplinés et ce st aussi une question de culture.

    En contre partie, 5 pays ont fait mieux que les occidentaux, nous dit-on . Parmi eux, la Chine, Cuba, Vénézuela et la Russie (et aussi la Corée du Sud, voir ci dessous N.B.) Et pourquoi donc?.

    --Ces 5 pays sont autoritaires et très disciplinés.

    --Ils ont aussi été soumis depuis une éternité à des sanctions amorales et abjectes qui pénalisent les citoyens et jamais les leaders. Voire même que ce spays sont devenus des "Bêtes noires", comme quoi...

    --Donc pouvoir+citoyens connaissent bien les crises, hélas, et que leurs vies ne sont pas un fleuve tranquille et pénard 24/24.
    --Ils ont tiré des leçons de leurs histoires/crises puisque l épée de Démoclès pourrait leur tomber sur la nuque à tout moment. Ils ont appris comment gérer les crises et survivre voire bien vivre et même devenir des pays incontournables (Chine, Russie) et qui ont changé le monde à un monde bi- puis multi-polaire, enfin!.

    --N.B: Si j ai mis la Corée du Sud entre parenthèse c est pour dire qu elle ne partage pas le système politique des 4 autres qui est un avantage à mes yeux (?) d un système de gauche (suivez mon regard...), n en déplaise à qui que ce soit inclus quelques esprits chagrins .

    Bien à vous M. Guy Mettan.
    Charles 05

  • "L’Asie, Chine, Corée, Japon, Singapour et Taiwan en tête, nous montre qu’on peut le juguler et même en sortir."

    Sauf qu'il n'a jamais été dans l'intention des pays occidentaux de juguler l'épidémie, mais seulement d'éviter un engorgement des salles de réanimation, car la politique ici vise l'immunité de groupe et non le contrôle rapide de la propagation comme dans les pays cités. Et donc l'épidémie peut repartir à tout moment dès la fin du confinement (= moyen pour ralentir la propagation, MAIS pas pour y mettre fin).

    Car aussi riches que nous sommes, nous n'avons tout simplement pas le matériel pour terrasser l'épidémie comme les pays mentionnés.

    A propos M. Mettan, vous êtes dans le groupe des gens à risque. Vous devriez avoir peur.

  • sortez faire de l'exercice, mangez raisonnablement, et aérez vos appartements!

  • Je ne crois pas les chiffres chinois et je pense que tous les pays sont capables de mentir avec des statistiques, même la Suisse!

  • « je pense que tous les pays sont capables de mentir avec des statistiques, même la Suisse ! »

    Ah que.... les familles des victimes du Covid-19 n'ont pas de coeur et aucune reconnaissance pour leurs chers défunts...

    2016:
    2038 avis mortuaires publiés dans TDG et 24H du 01.01.2016 au 16.04.2016

    2020:
    1898 avis mortuaires publiés dans TDG et 24H du 01.01.2020 au 20.04.2010

    Il y a un type très connu à Marseille qui a dit qu'on ne verrait que dalle sur les statistiques… Forcément qu'il a tout faux l’illumné avec sa tronche de chef indien...

    La VÉRITÉ, c'est que ce sont les familles des victimes qui ont "comploté" pour ne pas publier d'avis de décès... mais on ose pas le dire.

  • Errata:

    il faut lire.......
    1898 avis du.... 01.01.2020 au 16.04.2020 - (premier janvier au seize avril)

    quelle honte... désolé !

  • Il n'y a pas que ça petard. Aujourd'hui tout décès où on trouve la présence du petit Corona, on met tout sur le dos du covid alors que la victime avait en plus d'autres pathologie.

    Le petit Corona est le parfait bouc émissaire qu'il faut agiter pour mieux nous manipuler.

  • Toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence:

    https://youtu.be/3eYy1Giw1bo

  • Quel petit corona, le Montecristo n° 4 ? Il faut préciser pour rester sur la même longueur d'onde. Autrement, ce n'est que du bavardage de confiné.

  • " L’Asie, Chine, Corée, Japon, Singapour et Taiwan en tête, nous montre qu’on peut le juguler et même en sortir."
    Erreur! Israël en tête:

    "Le premier tableau s'intéresse à l'évaluation du niveau de sécurité des pays face à la pandémie. La Suisse apparaît à la 11e place dans un classement qui met en tête Israël. Suivent l'Allemagne, la Corée du Sud, l'Australie, la Chine, la Nouvelle-Zélande, Taïwan, Singapour, le Japon et Hongkong. La France n'apparaît pas parmi les 40 premiers de cette liste.

    Le palmarès établi par le Deep Knowledge Group et publié dans le magazine américain «Forbes». Image: DKVGLOBAL

    Par Olivier Bot@BotOlivier ABO+ Mis à jour à 07h30
    Coronavirus : des chercheurs sud-coréens observent une résurgence du virus chez 51 personnes guéries
    Le nouveau coronavirus pourrait ressurgir sur des patients guéris de la maladie. C’est du moins ce qu’a déclaré lundi le Centre coréen de contrôle et de prévention des maladies. Selon les chercheurs sud-coréens, 51 patients considérés comme guéris du Covid-19 ont de nouveau été testés positifs. La piste d’une nouvelle infection semble toutefois écartée par le Centre coréen. Sa directrice …

    https://www.europe-israel.org/2020/04/coronavirus-des-chercheurs-sud-coreens-observent-une-resurgence-du-virus-chez-51-personnes-gueries/

    Coronavirus : la Chine accusée d’avoir volontairement caché un bilan qui serait de 40 000 morts à Wuhan. L’ambassadeur de Chine dément (Vidéo)
    Des photos de foules venant récupérer les cendres de proches morts du Covid-19, prises devant les salons funéraires de Wuhan, sèment le trouble sur les réseaux sociaux chinois. Certains Chinois évoquent le chiffre de 40 000 morts. Les familles dont des proches sont morts du virus à Wuhan, et dont les corps ont été incinérés pour prévenir la contagion, ont …

    https://www.europe-israel.org/2020/03/coronavirus-la-chine-accusee-davoir-volontairement-cache-un-bilan-qui-serait-de-40-000-morts-a-wuhan-lambassadeur-de-chine-dement-video/

    Et enfin cette info qui a fait le tour des médias :
    Le nouveau coronavirus Covid-19 contamine à la fois les surfaces et l’air à proximité des patients, et jusqu’à quatre mètres d’eux, selon une étude réalisée dans un hôpital de campagne de Wuhan et publiée le 10 avril par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

    Mais ne semble pas inquiéter nos "Autorités" genevoises qui nous informent ouvrir bientôt l'es écoles.....? Mettre les élèves à une distance de 4 mètres? Ou bien!? Genève l' invulnérable? Alors que le Rapport sur la situation épidémiologique en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein nous dit que:
    Par rapport à la taille de leur population, les cantons de Genève, Tessin, Vaud et Bâle-Ville étaient les plus touchés.

    https://www.tdg.ch/news/news/direct-point-presse-conseil-etat-17-avril/story/17892699

    M. Mettan, il s'agit surtout d'une peur de l'irresponsabilité de nos Autorités qui ont déjà réagi avec retard par rapport à d'autres pays! Dites à ceux qui ont perdu un ou plusieurs des leurs que ça suffit la politique de la peur.....

  • Merci M. Mettan pour ces quelques lignes de bon sens.
    Quant au commentaire précédant, ce type de classement m'a toujours laissé songeur. Le même classement qui place Israël en tête des pays les plus sûrs face au Covid-19, classe la Chine...5ème. C'est un peu fort de café. Il est facile de critiquer les autorités fédérales mais force est de constater qu'elles n'ont pas démérité. Nous avons dans ce pays un gouvernement collégial qui doit tenir compte de tous ses courants, ce que certains individus étrangers à notre culture ont du mal à comprendre. Cela dit le CF a pris les décisions qui s'imposaient et notre système de santé a su faire face aux défis posés par la pandémie. En comparaison, la France et l'Italie n'ont pas eu les mêmes résultats en dépit de leur mesures de confinement strictes. Reste à espérer que la population ne relâchera pas sa vigilance durant les semaines à venir.

  • Ne tirons pas aujourd hui sur les ambulances en ce qui nous conçerne ici en Suisse. Merci le CF et les Citoyens helvètes et Bravo!.

    Autrement dit, ne critiquons pas aujourd hui ni nous les citoyens ni surtout pas le Pouvoir (CF et autorités genevoises) mais bien au contraire! C est criminel et malhonnête de le faire. Des termes comme "incompétents, nuls, menteurs, tricheurs ..." ne sont pas ni vrais ni convenables quant à la gestion de la crise contre le Corona.

    En 2ème ou 3ème temps, rien n empêche voire qu il serait très sain d analyser ce qui s est passé et de tirer les leçons de cette crise (appelée Une Guerre par M. Macron...comme quoi on ne tire pas sur les ambulances en temps de guerre) afin de comprendre le pourquoi et le comment nous aurons dû faire autrement.

    Je rejoins @Paul dans ce qu il dit comme ci dessus le Ve 17.04.20, 23h12.

    N.B. à M. Guy Mettan: J ai envoyé hier soir un texte qui n a pas été encore publié, heureusement et je vous remercie de l annuler si vous me le permettez. Il n était pas très adéquat, mea culpa!

    Bien à Vous.
    Charles 05

Les commentaires sont fermés.